Archive

Posts Tagged ‘atelier d’enluminure Vendée’

fév
07

Presse

Et quelques articles en ligne plus ou moins récents :

Article sur les Mille et une feuilles, les métiers du papier : ICI

Ecri-plume : ICI

, , , ,

mar
15

Je vous propose un travail tout en détails pour la réalisation de vos armoiries, sur des supports d’exception tels que le parchemin de chevreau ou de veau, ou de beaux papiers à grain. Avec des matériaux de qualité : feuille d’or jaune et d’or blanc, pigments naturels broyés et liés à une détrempe traditionnelle. Chaque réalisation est unique et peut être personnalisée avec des motifs qui vous sont propres.

Cette enluminure héraldique est exécutée sur du parchemin de chevreau et représente les armoiries d’une famille. Les matériaux utilisés sont de la feuille d’or jaune 23,6 carats, de la feuille d’or blanc 12 carats, de l’or moulu 23,7 carats lié à une gomme et bruni à l’agate. Les robes des anges sont brodées de petits filigranes bleus. Pigments broyés et liés à une détrempe.


_

Voici, comme autre exemple, un détail d’une frise personnalisée entourant des armes ecclésiastiques, le support est du parchemin, feuille d’or et or moulu 23 carats.

, , , , , , , ,

août
20

Là ou l’on peut remarquer que l’enluminure est un art vivant qui s’affranchit de styles caractéristiques pour s’adapter à des sujets plus contemporains…

Ici une enluminure sur parchemin de la phrase du Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry, « On ne voit bien qu’avec le Coeur, l’essentiel est invisible pour les yeux »


J’ai tout de suite imaginé le Petit Prince assis sur le rebord de la lettre habitée O, la lettre est d’or jaune 23,6 carats, en fond le globe terrestre, à la main il tient un coeur et nous retrouvons dans les légers traits de poussière d’or, un mouton, un renard et une rose.


La page s’habille d’une étoile d’or jaune posé sur assiette et d’une frise légère ornée de coeurs et de roses.

Le support est du chevreau, or 23,6 carats, or à la coquille 23,7 carats, pigments.

Toutes les créations sont possibles, n’hésitez pas à me contacter.

, , ,

mai
31

Je vous présente ci-dessous un travail de création d’arbres généalogiques sur le thème du palétuvier,

l’idée et le thème sont la conception de Madame Michèle Taillandier, que vous pouvez découvrir sur son site, en bas de cet article.

Mon travail a été de créer un décor enluminé pour mettre en valeur cette présentation originale d’un arbre généalogique.

« Les Arborescences généalogiques « Le Palétuvier » (modèles déposés n° 06/3752 et 07/1887), également sources d’inspirations médiévales illustrées par un enlumineur, abolissent la métaphore du généalogiste considéré comme étant le botaniste qui recherche ses racines au sommet des arbres.

Ce palétuvier, si curieux, visible en mangrove, devient l’arbre représentatif de la généalogie. Placé dans le tronc, le de cujus (venant de l’expression latine signifiant ayant droit : personnage principal, à partir duquel la généalogie est établie) voit son ascendance surgir de l’oubli par ces racines aériennes qui demeurent néanmoins profondément enracinées, tout en laissant son éventuelle descendance croître vers le sommet de l’arbre. » (extrait du site généaconcept).

J’ai créé deux formats :

La version « junior » (modèle déposé n° 06/3752) – Toute reproduction interdite, format 40/50cm

Palétuvier, version junior

La version « senior » est un arbre mixte (modèle déposé n° 07/1887) – Toute reproduction interdite, format 60cm/80cm

Palétuvier, version adulte

Pour plus de détails et pour commander les arbres vous trouverez les informations : ICI

, , , , , , , , ,

mai
02

Ces dernières semaines plusieurs enluminures armoriées ont été réalisées à l’atelier,  voici une sélection de quelques réalisations :

Armes de famille sur parchemin de chevreau, Or 23,6 carats, pigments liés à une détrempe.


Armes de famille représentées en carte double A5, sur papier à grain. Exemple pour des invitations d’exception.

Une scène armoriée présentée ici plusieurs fois, le tournoi Bretagne -Bourbon du livre des tournois de René d’Anjou.

Je vous présente cette fois des étapes de réalisation, aplats de couleurs uniformes puis dégradées, le travail des fleur de lys, posées en aplats et dégradés en plusieurs tons,

Parchemin de chevreau, pigments purs broyés et liés à une détrempe.

L’enluminure est visible ici :

, , , , , , , ,

jan
11

Nouvelle lettre enluminée ornée d’un décor végétal.

Ce motif est une création pour une commande personnalisée.

L’inspiration de ce motif prend sa source dans les lettres pré-romanes et romanes ou les rinceaux végétaux s’entrelacent avec souplesse ce qui permet de  mettre en valeur des détails de plantes devant figurer sur le motif.

La lettre est d’un pourpre violet, couleur très présente sur les manuscrits pré-romans, obtenu avec de la cochenille pourpre, dégradé en mélange de cochenille et d’indigo de pastel. La lettre est ornée d’ entrelacs de feuille d’or 23,6 carats, d’or et d’argent minéral.

Quelques détails :

Les différentes dorures sont bien visibles sur ce détail.

Bien sûr le support est du parchemin.

, , , , ,