Archive

Posts Tagged ‘armoiries enluminées’

déc
22

Armoiries du roi René d’Anjou, réalisées sur parchemin de chevreau.

ovale, 23/17cm

Feuille d’or jaune 23,6 carats.

Feuille d’or blanc.

Or minéral.

Pigments liés à une détrempe.

, ,

oct
04

L’Atelier est spécialisé dans la peinture d’armoiries sur parchemin.

Les codes régissant les armoiries sont réunis sous le nom de science Héraldique, ces codes sont très précis tant au niveau du vocabulaire que des éléments représentés.

Notre travail est donc la reproduction de vos armes ou la création du dessin de vos armes à partir de la description héraldique. Nous choisissons de préférence  pour ce type de travail un support d’exception qui est le parchemin de veau, de chevreau ou d’agneau, de l’or et des pigments broyés et liés à une détrempe de gomme arabique et d’oeuf et de miel.

Nous pouvons reproduire un document ancien ou composer et dessiner vos armes à partir de la description héraldique et des éléments fournis.

Nous ne créons pas de dessin d’armoiries non existantes à ce jour, ce qui est du ressort d’un héraldiste.

Différents formats et compositions sont envisageables.

Nous élaborons la maquette avant la réalisation finale.


Armes épiscopales

Armes épiscopales

Chevreau, feuille d'or 23,6 carats, or moulu 23,7 carats et pigments, format 30/40cm

Format 85/85cm

L’éclat de la feuille d’or 23,6 carats :

Ecu, 12/16 cm et nom de la famille.

Et de l’or moulu 23,7 carats :

Format 21/30cm

Format 24/30cm

, , ,

juil
31

Voici des Armes prestigieuses réalisées sur parchemin et destinées à S.A.S. le Prince Albert de Monaco.

Ce vendredi 25 juillet, le Prince Albert a présidé la soirée humanitaire de l’Association du Puy du Fou en faveur des oeuvres du Père Pedro à Madagascar.


_





Le format du parchemin est de 85×85cm, les armes mesurant plus de 50cm de large et de haut.


Détail de la couronne, or sur assiette et sur mordant.

, , , , , ,

mar
15

Je vous propose un travail tout en détails pour la réalisation de vos armoiries, sur des supports d’exception tels que le parchemin de chevreau ou de veau, ou de beaux papiers à grain. Avec des matériaux de qualité : feuille d’or jaune et d’or blanc, pigments naturels broyés et liés à une détrempe traditionnelle. Chaque réalisation est unique et peut être personnalisée avec des motifs qui vous sont propres.

Cette enluminure héraldique est exécutée sur du parchemin de chevreau et représente les armoiries d’une famille. Les matériaux utilisés sont de la feuille d’or jaune 23,6 carats, de la feuille d’or blanc 12 carats, de l’or moulu 23,7 carats lié à une gomme et bruni à l’agate. Les robes des anges sont brodées de petits filigranes bleus. Pigments broyés et liés à une détrempe.


_

Voici, comme autre exemple, un détail d’une frise personnalisée entourant des armes ecclésiastiques, le support est du parchemin, feuille d’or et or moulu 23 carats.

, , , , , , , ,

août
05

A l’occasion d’un mariage, armes des deux familles, réalisation sur papier à grain 21/30cm, or et argent minéral.

Blason pour une communauté, le format est de 35/55cm environ, parchemin, or à la coquille 23,7 carats et argent minéral.

, , ,

mai
02

Ces dernières semaines plusieurs enluminures armoriées ont été réalisées à l’atelier,  voici une sélection de quelques réalisations :

Armes de famille sur parchemin de chevreau, Or 23,6 carats, pigments liés à une détrempe.


Armes de famille représentées en carte double A5, sur papier à grain. Exemple pour des invitations d’exception.

Une scène armoriée présentée ici plusieurs fois, le tournoi Bretagne -Bourbon du livre des tournois de René d’Anjou.

Je vous présente cette fois des étapes de réalisation, aplats de couleurs uniformes puis dégradées, le travail des fleur de lys, posées en aplats et dégradés en plusieurs tons,

Parchemin de chevreau, pigments purs broyés et liés à une détrempe.

L’enluminure est visible ici :

, , , , , , , ,

oct
02

Ce décor est une composition héraldique réalisée sur commande :

Réalisation sur papier.

, ,

fév
03

Armoiries

Dernière commande réalisée à l’atelier, des armes de famille.


Photographie en cours de réalisation.

Réalisation sur chevreau, or à la coquille 23,7 carats, pigments broyés et liés à une détrempe.

, , , ,

déc
22

Composition héraldique sur parchemin de chevreau, or blanc 12 carats et or jaune 23,6 carats, pigments.


Armoiries sur chevreau

, ,

juin
26

Deux créations représentant des châteaux de famille.

Décor XVIIIème

La 1ère, représente un château  de briques et de pierre entouré d’un parc magnifique.

J’ai évoqué les décors du parc et les monuments qui s’y trouvent sur la frise. La frise est composée de décors de volutes inspirées par les décors en fer forgé du parc et réalisées en or blanc 12 carats avec des filigranes de pigments d’ardoise et de pastel. On y découvre des cornes d’abondance ocres qui soutiennent des bouquets des fleurs du parc, roses, hortensias, lis, etc

Peau de chevreau format 21/29,7cm, feuille d’or jaune et d’or blanc, or à la coquille, détrempe médiévale aux pigments.

Détails de la frise entrelacs d’or blanc et corne d’abondance.


Décor XVème.



Un style très différent pour la  2ème oeuvre qui s’inspire du XVème siècle. Frise gothique d’acanthes et de végétaux, ancolies, roses, oeillets s’entrelacent autour des personnages très colorés. Inspiration d’enluminures provençales du XVème siècle. la partie basse supporte les armes de famille. La scène centrale reprend le château avec un groupe de danseurs au 1er plan.

Réalisation sur chevreau 21/29,7cm, feuille d’or 23,6 carats, détrempe médiévale aux pigments.


, , , , , ,