Archive

Archive for juin, 2014

juin
12

Ce printemps a vu la réalisation de nouveaux décors pour mes coeurs enluminés, ce n’est plus la renaissance italienne comme ici


mais cette fois des motifs fantaisistes, inspirés de tissus indiens et de toiles imprimées du 18ème siècle.


Réalisation sur peau de chevrette, or 23,6 carats sur assiette bien bombée, or minéral, pigments de cochenille, malachite, etc….

, ,

juin
12

Au détour du sentier, à La Roseraie ou au Jardin Imaginaire de Jean de La Fontaine vous découvrirez peut-être  cette damoiselle :


détail

Frise enluminée « Esprit 18ème siècle » réalisée sur chevreau, or 23,6 carats sur assiette et or moulu.

, , , ,

juin
12

Les pages du Livre de la Chasse de Gaston Phébus sont des enluminures que je réalise régulièrement pour des collectionneurs ou des amateurs d’art, en voici un exemple :



Il s’agit d’une copie dans un format un peu plus petit que le manuscrit d’origine, exécutée sur du chevreau,  or  23,6 carats posé sur assiette, or moulu.

La particularité de cette page est la profusion de verts utilisés, différents tons de malachite, posée sur du blanc ou sur du jaune de nerprun, des verts de nerprun et du pastel, etc… Le vert est la couleur la plus discrète en forêt d’où

son utilisation sur les vêtements des chasseurs.


Les petites touches qui réveillent l’ensemble sont réalisées à partir de  cochenille dont le rouge éclatant attire l’oeil.




, , , ,

juin
05

Voici un exemple de prénom enluminé pour un petit garçon.

Le décor créé est sur le thème des chevaliers et des troubadours.



Réalisation sur parchemin, feuille d’or sur mordant et sur assiette, pigments broyés et liés à une détrempe.

_

Un autre exemple d’un prénom enluminé, dont la lettre historiée représente le saint patron, ici Saint Arthur, moine représenté dans son scriptorium.

Réalisation sur papier à grain, pigments et or minéral.

, , , , , ,

juin
05

Elles font partie  des enluminures qui font rêver : les Heures Noires, ces manuscrits enluminés sur du parchemin coloré en noir à l’époque où le noir était à la mode dans la seconde moitié du XVe siècle.


Bien peu d’exemplaires nous sont parvenus car la coloration du support était obtenue à partir de bain du parchemin dans une encre ferrique, et au fil des siècles le fer a rongé le parchemin.

_

Voici une création réalisée dans l’esprit des Heures Noires. J »ai joué sur les contrastes de dorure, or jaune en relief sur assiette et guilloché, or blanc sur les billettes, or sur mordant et or moulu, bruni et dégradé.


, , , ,

juin
03

Le paon du village XVIIIème siècle a inspiré ces enluminures :

Ces photos sont des détails de mes réalisations actuelles ou plus anciennes visibles parmi d’autres oeuvres à l’atelier d’enluminure du village XVIIIème siècle au Grand parc du Puy du fou.


Décor de frise, sur chevreau :

_

Paon majestueux sur fond d’or guilloché, parchemin de chevrette coloré au noir de fumée façon « Heures Noires »

_


Paon à l’italienne, aux couleurs de Toscane, sur chevreau :

, , ,